Rétrospective Michel Folliot... 40 ans de création artistique

Rétrospective Michel Folliot. 40 ans de création artistique

Bricquebec-en-Cotentin, 12 août au 4 septembre 2017

Oze tous acteurs

Javascript doit être activé !

Créavenir
Signature Michel Folliot

Il y a actuellement 3 visiteurs connectés sur le site.

Partenaires

Mettez votre navigateur jour ou activez Javascript

Présentation de Michel Folliot

le 18/04/2016 à 18h18





Michel est né dans le bocage normand, à Bricquebec, en 1957. Il voue un tel attachement à sa région qu'il demeure toujours dans sa commune de naissance.

Dès sa plus tendre enfance, il se passionne pour les couleurs et se reconnaît une véritable attirance pour la peinture artistique.

Par chance, il rencontre celui qui deviendra son maître et son ami, Allain Renoux, artiste peintre originaire de Villefranche-sur-Saône. Celui-ci lui enseigne les techniques du dessin et de la peinture durant quatre années. Michel apprend notamment à contempler la nature et aussi à objectiver l'homme face à son art.

Comme les grands peintres impressionnistes, les lumières changeantes de la Normandie l'ont beaucoup inspiré au début de sa carrière. Sa sensibilité, sa poésie intérieure s'illustrent par des toiles figuratives et le font rentrer dans la cour des grands en 1975. Ses tableaux s'exposent au Japon, en Italie, en Allemagne... A force d'énergie, de rencontres, de soutiens familiaux et d'amateurs d'art, Michel poursuit son talentueux parcours : ses inspirations et techniques évoluant en même temps que lui s'affirme dans son art.

Par la suite, ses oeuvres d'abstraction dévoilent avec volupté la gestuelle, le mouvement inhérents au sujet inspiré. Il "joue avec les fluides, les couleurs vives; il maîtrise les ombres, les lumières et nous offre sa lecture de ses inspirations, ses rencontres philosophiques.

Michel est un rare artiste qui ne vit que de son art depuis quarante ans, quarante ans d'une exigence extrême pour lui et d'une générosité pour les autres, car en quelque sorte : " Les toiles sont les pages des journaux intimes des peintres " (Zao Wou-Ki).
Cliquez pour agrandir

Commentaires



Frédérick Le Baron Samedi 07 mai 2016 à 17H34
Nouveau : il est désormais possible de commenter les articles !
Laissez nous vos impressions !

Partenaires